Premier coup cœur 2018 : « Les petites reines » de Clémentine BEAUVAIS

téléchargement

Résumé : On les a élues Boudins de l’année sur Facebook. Mais Mireille Laplanche et ses « Boudinettes », Hakima et Astrid, n’ont pas l’intention de se lamenter sur leur sort ! Elles ont des mollets, des vélos et elles comptent bien rallier Bourg-en-Bresse à Paris…pour s’incruster à l’Élysée ! 

Place au Petites Reines !

Mon avis : Un livre qui fait du bien et qui m’a fait rire, un rire qui fait du bien. Pourtant, Clémentine Beauvais s’attaque des sujets difficiles, le harcèlement scolaire, mais aussi le diktat de la minceur,  l’image qu’on renvoie aux autres. Pourtant même les dans les moments plus dramatiques, il y a une touche d’humour  mais qui ne dénature pas l’horreur de la situation

Mireille, Hakima et Astrid ont été toutes trois élus Boudins de l’année. Si la première est une habituée (Elle a été boudin d’or deux années consécutives), les deux autres sont dévastées. Les trois jeunes filles vont s’unir, se réconforter et se découvrir un point commun : le 14 juillet à Paris. Mais comment aller jusqu’à Paris ? C’est simple elles vont relier Bourg-en-Bresse /Paris en vélo. A peine partie, tout le monde les connaît et suit leur périple, avec la question que vont-elles faire à Paris le 14 juillet ?

J’ai adoré ces trois petites reines. Mireille, son humour et sa répartie qui m’ont fait rire. Elle est franche et dit haut et fort ce qu’elle pense, elle ne mâche pas ses mots. Pourtant on comprend vite que son humour est sa manière de se protéger, et au fil des pages on découvre une autre Mireille, tout aussi attachante.

Astrid et sa passion pour Indochine. C’est elle le boudin d’or cette année. Et elle le vit très mal. Et, tout comme Mireille, au fur et à mesure du voyage, elle change et on découvre sa personnalité. Elle est celle qui prend soin des autres, qui les écoutent.

Puis vient Hakima, la plus jeune des trois petites reines qu’on a envie de prendre dans nos bras et de la réconforter. Elle n’ose pas déranger, même quand ça ne va pas. Elle va se montrer plus forte et dépasser ses limites pour ce périple.

Enfin il y a le Soleil, Kader, le frère d’Hakima. Lui aussi à un lourd passé. Il va accompagner les filles dans leur voyage. Ça sera l’occasion pour lui de se dépasser, de prouver qu’il peut le faire.

Alors au départ cela peut paraître surréaliste que trois jeunes filles partent sur les routes de France, seules en vélo. Comme les parents d’Hakima j’aurais refusé et été dubitative comme la mère de Mireille, alors que la mère d’Astrid trouve ça excitant. C’est là que Kader entre en jeu. Il est l’adulte qui va accompagner les jeunes filles. Cela apporte un peu de réalisme à l’histoire

C’est un livre qui fait du bien, qui apporte un beau message, qui nous montre la réalité, oui il y ‘a des gens cruels, dont la bêtise est sans nom, mais il y a aussi de belles personnes, qu’on peut faire de belle rencontre.
Alors oui je conseille vivement de lire ce livre, qu’on soit jeune ou un peu plus vieux.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s