TOP – The hate u give de Angie Thomas: un roman tout en nuances

Déjà best-seller aux Etats-Unis, The hate U give est sortit en France au mois d’avril. Cette idée de raconter la violence policière à travers les mots d’une adolescente m’a tout de suite plu. Et je ne regrette pas ma lecture!!

The hate u give, de quoi ça parle?

Star, Afro-Américaine de 16 ans, vit dans un quartier difficile où la vie est rythmée par les affrontements entre les gangs. Chaque jours elle rejoint son lycée privé, situé dans un quartier tranquille, à 40 minutes de chez ses parents.

Alors qu’elle rentre chez elle avec son meilleur ami, un policier les arrête. Le contrôle tourne mal. Le jeune homme est abattu de deux balles dans le dos. Alors que la vie reprend lentement son cours après cette tragédie, elle se rend compte qu’elle devra faire un choix : continuer à vivre en taisant la terrible scène dont elle a été témoins ou parler à la justice, aux médias en mémoire de son ami.

Une narration très bien menée

On ne s’ennuie pas un instant en lisant le roman d’Angie Thomas. Les premières pages sont efficaces et amorcent les éléments principaux de l’intrigue: de la soirée où Star se sent mal à l’aise puisqu’elle ne fréquente plus les jeunes de son quartier depuis des années, à la mort violente et soudaine de son ami qui la raccompagne chez elle.

Les moments qui suivent semblent iréalistes puisque la vie semble presque reprendre son cours normal dans la famille Carter, avec qui on fait connaissance quelques minutes après le drame.

Comme les deux univers de Star, les moments du quotidien entre ainsi en colision avec la violence, malheureusement bien présente: des émeutes aux brutalités policières.

Une galerie de personnage convaincants et attachants

Le journal Le monde décrit un livre qui parle de brutalité policière et de racisme aux ados. C’est vrai, mais The hate u give, c’est surtout l’histoire de gents ordinaires, qui se côtoient, s’entre-aident souvent, se disputent, et ne tombent pas toujours d’accord.

Il est ainsi plus facile pour le lecteur de comprendre ce qui se joue pour chaque personne impliquée dans le meurtre auquel assiste Star. Grâce à des personnages comme l’oncle policier de la jeune fille, ou son amie Alay, pas vraiment rassiste mais aux réflexions simplistes et blessantes, le point de vue de chacun est exprimé et peut être entendu de différentes manières.

Les brutalités policières restent le sujet principal de ce roman mais il porte en lui des thématique universelles comme la difficulté de se sentir à sa place quelque part quand on évolue dans deux milieux complètement différents, ou les étapes parfois dificiles par lesquelles on passe avant de faire un choix qui remettra en cause beaucoup de choses dans notre existance.

En conclusion: The hate u give, est un roman percutant, à l’écriture fine, parfois drôle, à lire absolument!

Un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s