« Le club des héroïnes qui n’ont pas froid aux yeux » par Émilie Blaine

« Bienvenue dans le cercle très fermé des héroïnes d’Emily Blaine, la reine de la romance moderne à la française.
Des femmes d’aujourd’hui qui savent ce qu’elles veulent : vivre un amour vrai et intense !
C’est le cas des héroïnes de Passion sous contrat, Une nuit dans tes étoiles et Ma vie sous tes étoiles, des femmes indépendantes et volontaires, qui revendiquent leur droit au bonheur. Et pour cela, elles sont prêtes à tout, et surtout à :
Accepter une mutation pour devenir l’assistante personnelle d’un PDG aussi sexy que troublant
Se laisser porter par la magie d’une rencontre dans un aéroport et succomber à un bel inconnu
Envisager de tout plaquer pour tenter une histoire d’amour avec son amant d’une nuit. »

Après avoir lu beaucoup de thrillers et de romans plutôt sombres, l’été, j’ai envie de lecture légère, sans prise de tête. Et cet été, je souhaitais de découvrir la new romance. C’est chose faite avec le livre International Guy d’Audrey Carlan, que j’ai apprécié. J’ai profité de mes vacances pour lire un livre d’Emilie Blaine.

Je n’entends que du bien de cette auteure, c’est donc avec envie que je me suis lancée dans la lecture de ce recueil de nouvelle. Alors, la lectrice en carton que je suis n’avais pas tout de suite capté qu’il s’agissait d’un recueil de nouvelles au moment où je l’ai acheté sur ma liseuse (la grosse quiche). Bref, passons.

La première nouvelle, passions sous contrat, est l’histoire de Sarah, qui apprend qu’elle a été « promu » au rang d’assistante d’Alexandre le PDG de l’entreprise où elle travaille. Une aubaine et est ravie de ne plus avoir à répondre aux exigences extravagantes de son ancienne cheffe. Sauf que niveau exigences, Alexandre n’est pas mieux : il veut qu’elle soit entièrement à son service et ait une conduite irréprochable. Ajoutons à cela Nicolas, le charmant DRH, dont Sarah a un véritable coup de cœur….

J’ai apprécié cette première nouvelle. Alexandre est assez mystérieux, bien que ses intentions soient claires. On évite de justesse le triangle amoureux. Petit aparté : il faut arrêter les triangles amoureux, avec soit un choix impossible soit le premier garçon que l’on trouvait charmant s’avère être un véritable co***rd.

Bref le triangle amoureux est vite réglé, et on se concentre sur l’histoire d’amour et de c*l de Sarah.

C’est assez mignon, même si un peu cliché et attendu, j’ai quand même passé un bon moment.

La deuxième nouvelle : une nuit dans tes étoiles, est l’histoire d’Anna, qui le jour de la Saint- Valentin doit rejoindre son petit-ami, avec lequel elle s’est disputée, à New-York. Malheureusement (ou heureusement), elle se retrouve coincée à l’aéroport à cause d’une tempête de neige. Elle va faire la rencontre d’ Élisabeth et de son père, le séduisant Marc. Tous les avions étant bloqués, Anna invite Marc et sa fille à venir partager sa nuit à l’hôtel pour patienter. Ils vont faire connaissance, partager des secrets.

C’est la nouvelle que j’ai le moins aimé. Alors certes, la rencontre est mignonne, mais tout est cliché. Anna qui est malheureuse avec son petit-ami et se pose beaucoup trop de question sur sa relation, Marc, qui évidemment est père célibataire. Parce que oui, dans les romances, l’héroïne ne va jamais tomber par hasard sur la parfaite petite famille heureuse.

On sait dès le début ce qui va se passer. Bref je n’ai pas été emballé et il y a beaucoup trop de brefs dans cet article.

La dernière nouvelle, ma vie sous tes étoiles, est la suite de la deuxième. Anna et Marc se sont quittés sur une promesse et chacun retourne à sa petite vie. Ils ne se sont pas revus epuis Chicago, mais Marc pense toujours à Anna.

Cette dernière nouvelle est du point de vue de Marc et je dois dire que cela change d’avoir le point de vue de l’homme. Cependant, tout comme leur rencontre, cette histoire ne m’a pas emballé. Tout va beaucoup trop vite. Anna qui est prête à tout quitter pour un homme avec qui elle a eu une relation d’un soir (spoiler il est évident qu’ils n’allaient pas faire une soirée pyjama à l’hôtel, surtout une fois la petite endormit). Marc qui ne pense qu’à Anna…

Ce recueil ne m’a pas vraiment transporté ni fait rêver. Pour autant, je lirais d’autre livre de cette auteure, pour me faire une autre opinion et continuer de découvrir sa plume.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s