Coup de coeur – Never again de Sarah Dessen: un goût de Marie Pavlenko, en mieux!

Apparemment Sarah Dessen est une des auteures phares de la littérature jeunesse aux Etats-Unis. Je n’en savais rien avant de faire quelques recherches sur elle après la lecture de Never again, un livre qui m’a bien plu malgré quelques longueurs et imperfections. Sinon ce ne serait pas drôle!!!

L’ histoire

Sidney change soudainement de lycée au début de sa troisième année. La raison, qu’on connaît dès la 4ème de couverture, son frère vient d’être condamné pour avoir causé un accident ayant rendu un ado de 15 ans paraplégique. Comment continuer à vivre après un tel drame? et trouver sa place dans une famille où l’on a toujours eu que la seconde place? Tout au long d’un récit à la première personne, Sarah Dessen tente de répondre à ses questions.

Les points positifs

Le style : j’évoque plus haut Marie Pavlenko qui elle aussi parle dans ses livres de la difficulté de se construire, de trouver sa place, et l’apaisement qu’on ressent en passant du temps avec des amis drôles et attentionnés qui contrastent avec un cercle familial étouffant. Dans Je suis ton soleil, que j’ai lu l’année dernière, toutes ces thématiques étaient abordées de manière un peu pesante dans un récit jalonné de personnages pas très attachants Ce n’est pas le cas ici. D’abord seule et déprimée, Sidney se fait de nouveaux amis: un frère et une sœur qui aident leur père à tenir son
restaurant, un musicien égocentrique, et un colosse au grand cœur. Je me suis attachée à ces personnages un peu caricaturaux mais bien sympathiques, rendus vivants par des dialogues plutôt justes.

L’ analyse de la famille : En bref, les parents de Sidney sont dépassés. Le père est absent et évite le conflit, la mère est obsédée par la chute de son fils dans la délinquance et redoute que sa fille ne prenne le même chemin et lui impose tout un tas de règles drastiques. Résultat, la pauvre gamine évolue dans une maison où personne ne fait vraiment attention à elle sauf pour la comparer à son frère et lui demander de le soutenir. Un peu de caricature là aussi, mais le manque de communication entre ces 3 personnes est si bien décrit, et a suscité chez moi un sentiment de malaise si grandissant, que je l’ai trouvé très réaliste.

Les points négatifs

La romance : il y a pas mal de personnages masculins dans ce livre, mais Sidney tombe rapidement amoureuse de celui auquel on s’attendait. S’en suit tout un tas de contemplations, de réflexions, et de moments platoniques, pour au final, rassurez-vous, un dénouement heureux mais très lent à venir pour nous, pauvres lecteurs. C’est un peu long, c’est très mièvre, ça fait perdre de la maturité à l’héroïne, mais ça
n’a pas gâché ma lecture.

Le manichéisme : le frère de Sidney a infligé de graves blessures à un jeune qui rentrait chez lui à vélo et, c’est vrai, ne demandait rien à personne. Pourtant, Sidney est celle qui culpabilise, se persuade qu’elle doit présenter des excuses à la victime. Ce point de vue, développé tout au long du récit, sans aucune évolution m’a gonflée. On peut penser qu’il s’agit d’une réaction de Sidney face au déni dans lequel se trouve sa
mère qui ne comprend pas la gravité des actes de son fils, mais quand même. En plus, l’ado renversé est super sympa, super positif et sourit à la vie. Tout cela est plein de bonnes intentions de la part de l’auteur, mais décrire une victime d’accident qui ne remarchera plus jamais avec des hauts et des bas, et un peu de colère, ça aurait été plus et intéressant et proche de la vérité. Tout cela est nuancé par les brèves apparitions du frère de Sidney, qui lui, a conscience du mal qu’il a fait et se révèle au fil des pages un personnage plus complexe qu’il n’y paraît au début du livre.

En conclusion, une lecture agréable, avec une galerie de personnages
sympathiques, un peu de nostalgie, car l’adolescence s’est aussi de
beaux moments dont on aime se souvenir.


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s